1er Salon Chocolat et gourmandises de Mâcon, un événement à croquer !

Avis aux gourmandes et amoureux du chocolat sous toutes ses formes ses saveurs ! Le premier Salon Chocolat et gourmandises arrive à Mâcon ! Il est à mettre à l’initiative du club Kiwanis de Mâcon et aura lieu les samedi 3 et dimanche 4 décembre de 10 h à 19 h au parc des expositions de Mâcon.


Créé en 1979, le club Kiwanis de Mâcon a une devise : servir les enfants du monde en leur offrant du bonheur et en améliorant le quotidien de nombreuses familles. Pour ce faire, il compte dix-huit membres, bénévoles actifs et investis, d’horizons professionnels différents. Tous organisent des actions pérennes à Mâcon notamment avec la vente d’œufs en meurette au Marché des plaisirs gourmands, le gala de danse au théâtre de Mâcon ou encore l’organisation de baptêmes de l’air à l’aérodrome du Mâconnais. Soutenues par des partenaires fidèles, ces actions permettent d’aider des enfants et de très nombreuses familles, institutionnels ou associations de la région mâconnaise. Depuis 2005, le Kiwanis de Macon a ainsi distribué plus de 187 000 €.

Mais cette année, les membres du Kiwanis Mâcon ont souhaité se donner un nouveau souffle et lancer une première pour le club et pour la ville avec l’organisation du premier salon du chocolat et gourmandises. Cet événement aura lieu les 3 et 4 décembre prochain dans le hall B du parc des expositions. « On réfléchit à l’organisation de ce salon depuis plusieurs années puisqu’il est organisé avec succès par plusieurs clubs en France et que ce genre de salon n’existe pas encore à Mâcon, explique Frédéric Magnien, président du club Kiwanis de Mâcon. C’est un challenge pour nous qui entre dans le cadre des actions pérennes que nous développons depuis des années. Nous avons en plus un vivier intéressant de professionnels de ce secteur sur notre territoire qui nous ont tout de suite suivi sur cette première édition. »

Une trentaine d’exposants sont attendus, un tiers de la région mâconnaise. Des professionnels du monde du chocolat bien sûr, mais aussi d’autres gourmandises comme les gaufrettes mâconnaises, le nougat, les bonbons… et des métiers du vin avec des producteurs de Champagne, Crémant de Bourgogne, spiritueux, bières, vins, Porto, café et thé. Bref, tout ce qui se marie parfaitement avec le chocolat et sa dégustation. « En effet, l’idée n’était pas de réunir uniquement des chocolatiers. Le chocolat est un produit noble, il se déguste de différentes manières et avec différents produits. Les chocolatiers eux-mêmes travaillent avec des vins et spiritueux, ils essaient de développer aussi leurs activités et de les marier avec d’autres secteurs comme ceux des vins et spiritueux. »

Tout au long du week-end, des démonstrations culinaires seront également organisées avec des personnalités : Gérard Baud chef cuisinier, co-animateur du téléshopping de TF1, Fabrice Sommier, MOF Sommellerie en 2007, fondateur de la Wine School à Mâcon, Clara Galand (Masterchef 2022), Florence Maiga, juriste mâconnaise qui s’est reconvertie dans la pâtisserie, Sae Hasegawa, chef pâtissier du restaurant au château de Courban, Mario Vino, Christian Emiliani, Claude Doyen, disciples d’Escoffier, Denis Accary, chef pâtissier, disciple d’Escoffier, Martial Bonin, chef de cuisine, disciple d’Escoffier, Clément Millet, chef de cuisine, disciple d’Escoffier ou encore Bernard Moine, chocolatier retraité et kiwanien à Louhans.

Toutes ces démonstrations culinaires et les ateliers dégustation se feront uniquement sur inscription.

Le club Kiwanis s’investira pendant les deux jours dans la vente de plats de restauration rapide. Un coin restauration sera créé avec des tables, des chaises et des mange-debout. « Le but est vraiment de permettre la dégustation de ces chocolats sur place avec un vin, un rhum, une bière ou encore un café. Il ne s’agit pas de faire de cet événement un grand magasin de chocolats et de gourmandises, mais un lieu de convivialité et de dégustation. Les visiteurs peuvent venir passer une, deux, trois heures, acheter et déguster sur place. Tout va être mis en œuvre pour que les gens se sentent bien. »