Agenda Kids mars/avril 2022


Concert sensoriel. « UMI » veut dire mer en japonais et se prononce [oumi]. L’histoire tourne autour d’un bateau, d’une jonque, de loin, de près, de dessus ou par-dessous, nous voilà partis pour une exploration sensorielle pour un concert aquatique en plusieurs tableaux. Entre musique acoustique et interaction numérique, la Cie Lilaho invite le jeune spectateur à un voyage immobile, une plongée sonore et visuelle.


Dimanche 13 mars à 11 h et 17 h à La Cave à musique à Mâcon


Conte philosophique et fantastique. Entre approche documentaire, rêverie poétique et scénographie ludique, « Comme si nous… l’assemblée des clairières » nous invite grands et petits à faire comme si un autre monde était possible.

Vendredi 23 Avril 1999, dans le massif de la Chartreuse, une chorale d’enfants disparaît en rentrant de tournée. Alors que leur car est tombé en panne, laissant leurs accompagnateurs sur le bas-côté, les 35 enfants s’évanouissent dans la nature. Plus de vingt ans après, une nouvelle enquête commence… Évasion ou enlèvement ? Et si ce groupe n’avait pas disparu accidentellement ? Et si les enfants avaient osé le premier pas vers un autre monde possible ? A travers les différentes étapes de reconstitution de ce fait divers, la compagnie l’Artifice décide de reprendre le fil de l’enquête. Christian Duchange questionne la jeunesse sur le bien commun, la création d’un collectif, pour révéler ce que représente le pouvoir d’imaginer.

Mercredi 2 mars à 19 h au Théâtre de Mâcon Scène nationale. Dès 9 ans.


Spectacle familial. C’est « L’histoire d’un oreiller qui avait des oreilles » ! L’oreiller, cet objet du quotidien, qui assiste à ce moment si particulier du coucher, à ces rituels, auquel on confie notre tête, avec ses tracas, ses désirs et ses rêves… Si cet oreiller avait des oreilles, qu’est-ce qu’il entendrait ? Et s’il avait la parole que nous raconterait-il ? Et à qui ? La fameuse marchande de sable, en grande experte de la nuit, sera là pour nous guider dans ce dialogue complice et poétique. Complices de rêveries, les deux personnages, Jessica Nourrisson et Élodie Bernigal, nous font voyager sur le fil entre songe et réalité, entre le jour et la nuit, les mots et les mélodies.

Dimanche 20 mars à 16 h au Crescent à Mâcon. À partir de 4 ans.


Contes du Vietnam. Avec « La 7e fille du ciel », laissez-vous conduire par le rêve et l’imaginaire à travers la mythologie asiatique… Pour garder la plus jeune fille du Ciel près de lui, l’homme lui a caché ses ailes dans le grenier à riz. Les années ont passé, un enfant est né, la fée découvre ses ailes cachées… Elle s’envolera pour retrouver les siens et laissera à son fils son anneau de mariage. Si elle a su apprendre à marcher, l’homme apprendra à voler pour la rejoindre. Les épreuves hérisseront sa route…

Dimanche 20 mars à 15 h au Musée des Ursulines à Mâcon. À partir de 7 ans.


Danse. Et si la danse était un jeu d’enfant… et de rock’n’roll ? Sous la forme d’un jeu de société, dans « Rock’n Chair », tirons les cartes à danser et demandons aux interprètes d’inventer la chorégraphie, choisissons la lumière, changeons les costumes !

Installés sur le plateau autour de l’espace scénique, nous sommes au plus près des danseurs qui viennent à notre rencontre, passant dans les rangs et nous sollicitant pour leur donner les règles. La nature des mouvements, le mode des déplacements, leur tempo, les zones géographiques, les interactions, tout est déterminé par l’une des cartes que nous tirons. À mesure que se déroulent les différentes manches du jeu, les combinaisons chorégraphiques deviennent plus élaborées et tout se complexifie sur des cadences de plus en plus frénétiques.

Sur un plateau coloré, les danseurs s’évitent, se croisent et se rencontrent dans une cadence exaltée. Un spectacle mêlant protocole, hasard et improvisation pour nous faire découvrir les mécanismes chorégraphiques.

Mardi 29 mars à 19 h et mercredi 30 mars à 15 h au Théâtre de Mâcon Scène nationale. Dès 7 ans.

Concert pop et intime. Le spectacle familial « P’tits maux d’momes » dépeint les moments de vie d’un enfant, à travers des chansons assemblées comme un album photo de famille, fait appel aux émotions, aux peurs, mais aussi aux joies, aux secrets de nos enfants... L'espace d'un instant, vous sentirez chatouiller vos mains, bouger votre tête, pulser votre corps, bondir votre cœur, se hérisser vos poils ...

Dimanche 10 avril à 16 h au Crescent à Mâcon. Pour les 6-12 ans.


Théâtre musical. Avec « Qui Vive » par Claire Monot et Anaïs Pin.

Le plus grand des risques, c’est de n’en prendre jamais. Parce qu’elle s’ennuie à mourir dans un monde étriqué, une petite fille décide d’affronter ses peurs et de tenter la vie sur les chemins buissonniers. Ce spectacle musical à la fois poétique et drôle est une fête des sons et des yeux. Cette composition originale se joue dans un univers épuré où le violoncelle, le chant et la musique électro font part égale avec le jeu d’acteur.

Dimanche 10 avril à 17 h à La Cave à musique. Dès 3 ans.


BD Concert. « Là où vont nos pères » est projeté et mis en image par Antoine Asselineau. Une expérience scénique peu commune. Subtile, poignante. Sensible. Un homme, père de famille, en partance, comme au bord de l’abîme. Immigration, exil, lien de filiation... Florent Hermet propose, le temps suspendu d’un BD- concert inédit, une expérience musicale et sensorielle qui transcende le chef-d’œuvre de Shaun Tan. Seul et habité, à la contrebasse. La partition qu’il livre ici demeure en nous, durablement, troublante, persistante.

Jeudi 21 avril à 20 h à La Cave à musique à Mâcon. Dès 8 ans.


Musique tzigane. Un conte musical avec le duo Ladislava. Emmanuelle Marchal aux vents et Olivier Lombard aux cordes, le duo vous fera découvrir l’histoire de la musique tzigane, ses racines et ses branches. Ils revisitent le répertoire des musiques d’Europe de l’Est, se laissent emporter par les grands classiques du jazz manouche, reprennent Brassens ou encore Piaf sur des rythmes tziganes et interprètent leurs propres compositions.

Mercredi 27 avril à 16 h à la salle du Vieux temple à Charnay. Dès 6 ans.