Au Repair café Val de Saône, on répare… à tout point de vue !

Cette association, née en septembre 2020 sur l’initiative de sa dynamique responsable, Martine Dumas, a démarré très vite et très fort. Membre du réseau international créé aux Pays-Bas, elle se développe sans cesse car elle a comme vocation la lutte contre le gaspillage, favorisant aussi un lien social si précieux aujourd’hui.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : depuis son ouverture, 1,3 tonne de matériel a été réparée, c’est-à-dire qu’il n’a pas été jeté ni remplacé par des produits neufs. « La demande est forte. Depuis cet automne, à chaque session, ce sont environ soixante objets (électroménager, informatique, vélos, télés, etc.) qui repartent pour une deuxième vie avec leur propriétaire aux motivations diverses : ce dernier croit à la récupération et veut dire stop à la surconsommation ou il n’a tout simplement pas les moyens financiers de racheter un nouvel appareil. Mais peu importe, le résultat est là ! » se réjouit Martine Dumas.


Rien ne serait possible sans l’investissement de la cinquantaine de bénévoles répartis entre les vingt-sept réparateurs, couturières, réparatrice de bijoux fantaisie, et ceux qui accueillent les personnes avec boissons et petits gâteaux. « Nous avons toujours besoin de plus de bénévoles dans tous les domaines, pour créer des sessions en plus du dernier jeudi de chaque mois à la MJC Héritan ou pour intervenir à la demande d’une école, d’une association, d’une commune rurale ou d’un magasin de bricolage. »


Martine précise d’ailleurs que, souvent, à l’issue d’une journée, un futur bénévole est recruté ainsi que de nouveaux adhérents. L’association en compte actuellement 183. « L’adhésion n’est pas obligatoire, on peut juste faire un petit geste puisque tout est gratuit. Le cœur de notre activité, c’est de transmettre des savoir-faire et des compétences au public, ce qu’on appelle la « co-réparation ».


Mais on ne pourrait réduire le Repair Café à cela. « En plus de réparer, nous créons un espace d’échange et de lien social entre bénévoles et avec le public. Ainsi, des personnes âgées, parfois seules, qui viennent avec un vieil appareil auquel elles tiennent avec l’espoir de le voir revivre, profitent de cette convivialité et repartent avec le sourire ! »


Le succès du Repair Café a permis d’obtenir une subvention de la Ville de Mâcon afin d’acheter des servantes d’atelier pour stocker et transporter facilement l’outillage. De plus, Martine Dumas a convaincu la municipalité de l’accompagner dans son nouveau projet de création d’un tiers-lieu. « Il faudrait trouver un local d’au moins 100 m2 dans lequel le Repair Café et d’autres associations pourraient fonctionner, avec bar associatif, livres, jeux de société, conférences, ateliers, coworking, etc. »


Là aussi, le projet ne pourra voir le jour sans bénévolat. « Nous cherchons des personnes intéressées, prêtes à s’engager pour apporter leurs compétences, quelles qu’elles soient, et surtout leur énergie car tout reste à faire ! »


Les prochains Repair Café

24 février, 31 mars, 28 avril, 19 mai, 30 juin à la MJC Héritan

10 mars chez Weldom

14 avril à Feillens

9 juin dans une commune rurale non définie


Page FB Repair Café Val de Saône

Info Site : repaircafevaldesaone.fr

repaircafevaldesaone@gmail.com