De Piquoti à Square

En 2019, Tifanny Moret créait Piquoti App, un réseau social 100 % Made in France, permettant à chacun de partager et sauvegarder ses souvenirs au quotidien. Après trois ans de travail, d'expérimentations et de recherches pour approfondir ses connaissances sur le monde des réseaux sociaux, Piquoti change de nom et devient Square. Le concept, lui, reste le même : une place d'échanges et de rencontres sécurisée où chacun a le pouvoir de protéger les siens.


Square (ex-Piquoti) est un réseau social français qui permet de partager des photos et vidéos avec les personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêts que soi. Après deux ans d’existence et d’expertise dans son domaine, la plateforme a décidé en 2021 de prendre un nouveau tournant, en se positionnant comme un acteur majeur contre le cyberharcèlement. Afin d’ancrer son combat dans les mémoires, Piquoti change d’identité en 2022, pour devenir Square.

Lancé en 2019, par Tifanny Moret, Square s'est transformé, au fil des années, en un réseau social qui permet à ses utilisateurs de protéger efficacement leur communauté. « Lorsque l’on parle de cyberharcèlement, nous pensons beaucoup aux victimes, mais nous oublions les témoins. Notre concept leur permet d’agir en gérant les abus les plus urgents, eux-mêmes », souligne Tifanny, fondatrice de Square.

En effet, lorsqu’un nouveau contenu est référencé dans un hashtag, son créateur peut choisir de le garder ou de le retirer. Dès lors qu’un contenu n’est plus référencé sur Square, il devient invisible. Cela permet aux créateurs de conserver un contenu cohérent, mais surtout, de protéger leur communauté instantanément et efficacement.

« Début 2022, suite au succès qu’a rencontré le lancement des hashtags, il nous paraissait évident de transformer petit à petit notre identité. Aujourd’hui, Square représente la mise en avant de contenus qualitatifs, dans un espace sécurisant pour nos utilisateurs », explique de son côté, Lison, responsable communication.

Cette transformation visuelle a pour objectif de transmettre les valeurs du concept et de notre entreprise. Un concept qui demeure inchangé, mais qui promet beaucoup de nouveautés à venir, en lien notamment avec la sécurisation des activités de la communauté.


Depuis avril dernier, Square propose également aux créateurs certifiés une nouvelle manière de générer des revenus plus réguliers. Les hashtags premium permettent aux créateurs de partager des contenus exclusifs, qualitatifs et payants auprès de leur communauté de fans. Square n’admet aucun contenu prohibé ou axé autour de la nudité, ce qui fait sens à son mantra : qualité et sécurité. « Il était urgent pour nous d’intervenir sur ce secteur afin de proposer une alternative propice aux contenus payants qualitatifs et adaptés à tous publics », conclut Tifanny.


En chiffres

En quelques mois, Square dépasse les 250 000 téléchargements

Plusieurs fonctionnalités phares ont su séduire les socionautes, telles que le référencement facilité de ses publications dans les hashtags de son choix ; la sélection multiple des contenus, qui facilite le retrait des publications indésirables par le créateur ; la gestion de la confidentialité de son hashtag, avec les options de visibilité publique ou privée et le choix de qui peut participer ou non à son hashtag ; l’option « à classer plus tard », qui permet de partager une publication instantanément en privé et de la référencer plus tard ; l’espace « ces dernières 24 h » qui met en avant les toutes dernières publications sur la plateforme.