Envie de faire des travaux !

Choisir le bon sol pour la maison


Pour rénover le sol de sa maison, il existe de nombreuses solutions qui dépendent de votre budget, mais aussi de vos attentes en terme d’utilisation. Petit tour d'horizon des points forts et des désavantages des différents revêtements de sol possibles.


Le parquet bois : un intemporel au cachet inimitable. Les possibilités sont immenses. Vous aurez le choix entre du parquet massif (composé d'une seule essence de bois) et du parquet contrecollé (parement massif et partie inférieure souvent à base de bouleau). Le parquet massif n’est pas recommandé sur les sols chauffants, c’est un matériau vivant qui va un peu bouger au fil des ans. Grâce à ses différentes épaisseurs, le parquet contrecollé sera moins soumis à ces aléas. Pour éviter tout problème, on préconise aussi une pose collée en plein.

Les prix : parquet contrecollé de 19 € à 139 euros le m2. Parquet massif, de 29 à 169 € le m2.



Le carrelage : un classique qui cumule les avantages.

Résistant et facile d'entretien, le carrelage est adapté à toutes les pièces de la maison. Et côté look, il n’a plus rien à envier aux autres matériaux il peut prendre l’aspect de la pierre ou du bois Si, autrefois le format le plus demandé était le 30 x 30 cm ou le 40 X 40 cm, la tendance est maintenant aux grands carreaux : 60 x 60 cm voire 90 x 90 cm ou même aux lames aspect bois. Pour un carrelage de qualité, privilégiez le grès cérame (80 % du marché), coloré dans la masse, il résiste aux chocs et ne change pas de couleur.

Pour les prix, prévoyez entre 30 et 40 € le m2 (40 x 40 ou 60 x 60). Ensuite, plus le format augmente, plus le prix grimpe (50 à 60 € le m2).



Les sols en vinyle deviennent des valeurs sûres.

Ils se vendent en rouleaux ou en lames/dalles à clipser. En entrée de gamme, on trouve le rouleau. Fabriqués 100 % en PVC, ils résistent à l'eau contrairement aux stratifiés : ils sont donc parfaits pour la salle de bains ou la cuisine et très faciles d'entretien. Autres atouts : les lames/ dalles à clipser ne résonnent pas du tout, un vrai confort phonique et une faible épaisseur (4 à 5 mm) qui les rend parfaits pour une rénovation. On peut les poser directement sur l’ancien sol à condition que celui-ci soit parfaitement lisse ou ragréé sinon vous risquez de voir réapparaître le spectre de l'ancien carrelage.

Les prix : de 35 € à 65€ m2 selon l’usure.


La moquette se réinvente... Tombée en désuétude ces dernières années, la moquette regagne peu à peu ses lettres de noblesse, avec de nombreuses évolutions techniques. Produits naturels ou synthétiques, la gamme est très large. Elle est un excellent isolant phonique et thermique, qui se révèle très agréable dans une chambre ou un dressing. Et surtout, contrairement aux idées reçues, les études prouvent qu'elle ne contient pas plus d'acariens qu’un autre sol. Un coup d’aspirateur et la moquette est propre et saine.

Les prix : 9 € le m2 à plus de 200 € le m2 pour des moquettes très travaillées.