Interview Premières... avec Philippe Schneberger !


Première passion

On peut dire que j’ai baigné dans le monde de l’automobile depuis que je suis petit avec mon père qui travaillait chez Citroën à Mâcon. Comme tous les gamins, j’ai commencé par collectionner les petites voitures… et j’ai continué ! J’en ai toujours pas mal d’ailleurs. Après j’ai étudié la mécanique avant de partir à l’armée. Et puis je suis passé sur les circuits pendant deux-trois saisons. J’ai fait une école de pilotage pendant un an à Magny-Cours… Et ma première course en 1977, le rallye de Bourgogne Franche Comté. Aujourd’hui, je participe à des Gentleman Driver, des courses de véhicules anciens avec une vieille Porsche de 1963.


Première voiture

Une Alpine, la Berlinette que j’ai achetée moi-même ! L’été, je travaillais comme pompiste pour pouvoir me payer ma première voiture. Cette voiture, on me l’a volée devant chez moi. J’ai ensuite racheté une SM Maserati que j’ai gardée une vingtaine d’années. Comme tous les passionnés, j’ai du mal à m’en séparer ! J’ai eu aussi une Porsche 356 qui avait tout un historique de course, j’ai bien bossé dessus, je l’ai reconfigurée et elle a été agréée pour des courses dans le monde entier. Ensuite, il y a eu la Porsche MG, la MGA, la MGD, des anciennes Fiat 500, des Jeep aussi. J’ai organisé des rassemblements, je continue encore avec des expos de véhicules anciens notamment.

Première moto

Plus jeune, je suis passé directement de la mobylette à la voiture, je n’ai pas eu de moto. J’ai passé le permis moto à 27 ans ! J’ai commencé par acheter une vieille Harley, puis une autre avec laquelle je suis allé jusqu’en Autriche, en Croatie, en Espagne… Ce qui a boosté ma collection, c’est la préparation du centenaire et de l’expo Monet-Goyon il y a trois ans à Mâcon. J’ai préparé ce rendez-vous un an et demi avant en commençant à acquérir ces motos françaises. Ce qui me plait dans la voiture et la moto, c’est surtout la mécanique, son historique, les véhicules anciens. Je n’aime pas les motos modernes par exemple, j’aime savoir les démarrer, les démonter, les réparer…