Le centre aquatique veut nager dans le bonheur


Avant la crise sanitaire, le centre aquatique de MBA accueillait jusqu’à 300 000 visiteurs par an. Si la fréquentation a logiquement chuté ces deux dernières années, la piscine veut aujourd’hui repartir sur une bonne dynamique et attirer un nouveau public. Pour ce faire, le nouveau directeur, Damien Messaux, arrivé l’été dernier, et son équipe ont mis en place certaines mesures pour permettre à tout le monde de passer un bon moment dans l’eau !


Depuis début janvier à Mâcon, le bonnet, ce n’est pas seulement sur la tête en sortant de la piscine pour éviter les courants d’air ! C’est aussi dans l’eau ! Le port du bonnet de bain est en effet obligatoire pour accéder aux bassins. Pour tout le monde, des bébés aux séniors, que l’on ait une longue chevelure ou un crâne dégarni ! Le centre aquatique était un des rares encore à ne pas imposer cette mesure en France.

Il s’agit là d’améliorer les conditions sanitaires d’accueil du public. « On a que des bons retours depuis, sur les réseaux sociaux ou à l’accueil de l’établissement. Les usagers qui viennent souvent attendaient cela depuis longtemps et les vrais nageurs le portaient déjà d’ailleurs, souligne Damien Messaux. Cette mesure a été prise pour de multiples raisons : le bien-être des usagers bien sûr mais aussi pour ses vertus sur le plan de l’hygiène, environnementale et économique. »

Si le contact avec des cheveux flottant à la surface de l’eau est désagréable pour les nageurs, les résidus capillaires obstruent les filtres qui perdent de leur efficacité. L’optimisation de la filtration réduit la consommation d’eau et diminue le recours à des traitements excessifs et nocifs pour l’environnement comme pour la santé des plus fragiles. Les polluants et les bactéries que contiennent les cheveux ne se transformant pas en chloramine au contact du chlore, l’eau est moins irritante et plus saine.

Cette mesure s’inscrit dans un protocole de désinfection plus rigoureux, engagé par les équipes d’entretien lors de la crise sanitaire et que MBA a souhaité pérenniser. De la même manière, un parcours nageur a été mis en place dès l’accès aux vestiaires avec une zone pour se déchausser et ainsi éviter de marcher avec des chaussures extérieures dans des zones où d’autres circulent pieds nus. Tout le monde passe dans le pédiluve avant d’aller se mettre en maillot. L’eau est régulièrement changée pour être la plus propre possible. Mesdames évitez donc les collants les jours de piscine au risque de repartir quelque peu trempées !

D’autres mesures ont également été prises. Le règlement intérieur a été retravaillé. Les T-shirts et les tenues de sports seront interdits sur la pelouse qui n’accueillera que les serviettes et les baigneurs en maillots de bain. L’équipe de médiateurs sera chargée de faire passer le message et de le faire respecter.

L’accueil des centres de loisirs a lui aussi été revu. « Ils vont venir sur réservation des créneaux. Nous saurons précisément quand ils viennent et le temps qu’ils restent. Cela va nous permettre de fluidifier la fréquentation sur la journée et de ne plus réserver la matinée pour cette activité. Pendant les petites vacances, le centre sera ouvert à partir de 9 h pour tout le monde, et non plus à partir de 12 h. »

Avec ces changements, le directeur et son équipe (treize maitres-nageurs dont deux chefs de bassin, cinq agents d’entretien, quatre techniciens, quatre hôtes et hôtesses, un responsable accueil) souhaitent aujourd’hui que « chacun trouve sa place à la piscine et partage un moment sympa en famille ou entre amis. On sait que l’image du centre est à changer, que ça va prendre du temps, mais c’est notre objectif. Avec les mesures en matière d’hygiène, de sécurité et de confort, nous voulons changer les habitudes, faire revenir le jeune public et rendre les lieux plus agréables. »

Des animations seront organisées régulièrement toute l’année pour attirer les enfants et les familles, tous les bassins vont être rouverts alors que jusque-là seul le bassin sportif restait ouvert toute l’année. En ce qui concerne le bassin d’agrément, dès son ouverture, diverses activités y seront proposées pour permettre à tout le monde d’en profiter.