Le Mâconnais, berceau de l’innovation

Pendant longtemps à vocation administrative en tant que préfecture, Mâcon est devenue actrice du développement économique local, notamment dans le secteur du numérique et de la digitalisation. Cela n’aurait pas été possible sans la création de la Cité de l’entreprise qui fête ses 10 ans.



Les Mâconnais ont assisté à cette évolution qui a débuté avec la métamorphose de l’ancienne usine d’allumettes de la SEITA, abandonnée dès 1993, en un véritable campus de l’innovation. Ainsi que l’indique Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon, « quand je suis arrivé à la tête de la municipalité en 2001, les bâtiments de l’ancienne usine étaient propriété de la Ville, mais ils étaient vides depuis 1993. Il était hors de question de laisser ce patrimoine, qui a marqué la vie de plusieurs générations de Mâconnais, continuer à se dégrader. »

Cependant, ces locaux trop vétustes nécessitaient d’importants investissements. Il était devenu nécessaire de repenser entièrement cet ancien site industriel, très bien placé. C’était aussi l’opportunité de réfléchir à redynamiser le bassin de l’emploi et à donner une véritable vocation économique à la Ville de Mâcon en profitant de l’existant et en le transformant en un espace attractif pour des start-up et entreprises de la high-tech.

Initié par le maire de Mâcon et par son adjointe en charge des affaires économiques de l’époque, Christine Robin, devenue ensuite vice-présidente de MBA chargée du développement économique et numérique, ce projet phare eut comme objectif de profiter de la situation géographique de Mâcon (proximité de la Saône, 1 h 30 en TGV de Paris et 45 mn, voiture ou en train de Lyon) et de l’emplacement de cette ancienne usine pour faire de la Ville un territoire accueillant pour les entrepreneurs en cours de création ou souhaitant s’y implanter.

Ce ne sont pas moins de 7 hectares aux très proches abords du centre-ville qui ont fait l’objet de gros travaux architecturaux et paysagers de 2009 à 2011, permettant d’en faire un lieu très bien équipé et particulièrement adapté aux besoins des start-up. 11 500 m2 ont été aménagés pour réunir tous les services dont elles peuvent avoir besoin en abritant une pépinière et un hôtel d’entreprises, un centre d’affaires Scribes, un centre de formation, un restaurant Kantine et un parking intérieur.

MBA (Mâcon Beaujolais Agglomération) a repris le flambeau de l’action économique et a continué à développer la Cité. « Ce qui fait la différence par rapport à d’autres pépinières d’entreprises, souligne Christine Robin, ce sont non seulement les dispositions d’accueil et d’accompagnement que la Cité offre mais aussi la pérennité de celles-ci… Souvent au terme des deux années d’incubation avec peu de frais, l’entrepreneur se trouve soudainement confronté à de lourdes charges et à la fin de son accompagnement. Ici, l’hôtel d’entreprises offre une transition aux sociétés en devenir qui peuvent bénéficier ainsi d’un hébergement aux tarifs dégressifs, de conditions favorables à leur développement avec des solutions à la carte, et un suivi toujours possible. »

C’est ce qui explique le pourcentage élevé de réussite des entreprises de la Cité. Elles attendent d’être prêtes et suffisamment solides pour s’installer ensuite durablement dans le tissu économique local. Certaines pourront d’ailleurs trouver des locaux dans la future zone d’activités Saône digitale pour poursuivre leur essor.

C’est pourquoi, régulièrement, la Cité de l’entreprise est prête à accueillir de nouveaux entrepreneurs, que ce soit pour intégrer la pépinière ou pour une implantation à Mâcon via l’hôtel d’entreprises. Le point commun reste qu’ils appartiennent au secteur de la high-tech et du numérique : Big Data, intelligence artificielle, e-commerce, etc. Au-delà de la modularité des bureaux, de la qualité des équipements proposés sur place, - « Mâcon sera l’une des villes pionnières pour le déploiement 5G d’ores et déjà accessible à nos entreprises », rappelle Jean-Patrick Courtois, une forte émulation règne dans ce lieu qui crée des conditions propices à la convivialité et au réseautage, grâce à une salle de détente où les entrepreneurs présents peuvent se retrouver et échanger.

Du projet d’origine à la Cité actuelle, le chemin parcouru est le symbole d’une volonté commune de tous, Ville de Mâcon et MBA, de voir pousser sur leur territoire de belles réussites entrepreneuriales comme Itelios/Capgemini, Kineti, Ubitransport, la maroquinerie Thomas, etc. La Cité est en capacité de se développer encore.

Quiconque a un projet de start-up y trouvera l’écoute, le conseil et l’accompagnement nécessaire et les entreprises souhaitant proposer une qualité de vie, un environnement verdoyant et d’excellentes conditions de travail à leurs collaborateurs, profiteront d’un espace exceptionnel.