Le Spot fête ses 10 ans... Un pari réussi pour la Ville et ses habitants !

Décrié à son lancement par certains, force est de constater aujourd’hui que le Spot a trouvé sa place dans la vie culturelle mâconnaise. La salle événementielle attire depuis dix ans de multiples événements sportifs, économiques et culturels faisant rayonner la ville dans bien des domaines. Un pari réussi pour le maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois qui ne manque pas de rappeler l’importance et le succès d’un tel équipement…

« Ce que j’avais prévu s’est passé : Le Spot est un véritable succès et plus personne ne le conteste ! » En quelques mots, le maire de Mâcon répond à tous ceux qui ont pu être un jour sceptiques quant à la création d’une telle salle dans la cité lamartinienne. « Ces dix années passées ne m’ont pas fait oublier les critiques formulées par nos détracteurs, qui nous reprochaient de voir trop grand, trop beau pour Mâcon. Grâce à des activités extrêmement variées et importantes, tout le monde se félicite aujourd’hui d’avoir le Spot. » Autant les habitants qui peuvent en profiter que la Ville qui bénéficie d’une autre envergure sur le plan culturel.


En lançant ce projet, le maire voulait voir arriver à Mâcon des spectacles importants que la Ville était alors incapable d’accueillir : « On n’avait pas de salle de cette dimension et surtout aux normes techniques requises pour des grands événements. Avec le Spot, les artistes de premier plan peuvent venir à Mâcon, le public peut bénéficier de conditions d’accueil confortables, j’ai aussi pu m’en rendre compte en tant que spectateur, il offre une très bonne sonorité, une bonne vision et une facilité de stationnement non négligeable. Quand un spectacle est fini en dix minutes, la salle est vide ce qui montre qu’il a été très bien conçu. De la même façon, les équipements comme le bar et les toilettes ont été bien pensés puisqu’il n’y a pas de file d’attente considérable comme on peut le voir ailleurs. En plus, après dix ans, on peut voir aussi que le bâtiment vieillit très bien ! »


En une décennie, le maire avoue n’avoir jamais eu aucune protestation. Bien au contraire puisque de la bouche même de certains artistes, la sonorité est extraordinaire, les installations également. « J’ai pu rencontrer Laurent Gerra, Patrick Sébastien et d’autres et tous sont contents. D’ailleurs le plus beau compliment qu’ils peuvent nous faire c’est de revenir, ce que fera Patrick Sébastien en décembre prochain avec la deuxième saison du Plus Grand Cabaret du monde. »


Avec des événements culturels, économiques et sportifs (championnat de France d’escrime, basket, crossfit, 123 Mâcon…), le Spot correspond véritablement aux attentes de la Ville de Mâcon. Et cela va continuer « avec de plus en plus de demandes et d’événements à venir » avoue un maire forcément très content pour les habitants et la ville : « J’ai toujours dit qu’on aurait des retombées économiques importantes parce qu’on a une politique culturelle, sportive, économique et sociale de haut niveau. D’ailleurs dans une étude récente, Mâcon est à la 229e place du classement des villes où il fait mieux vivre, 229e sur un peu plus de 5 000 et sept places gagnées par rapport au dernier classement ! »


Le Spot s’inscrit dans une politique culturelle ambitieuse qui va continuer dans les années à venir. Les travaux de l’ancien cinéma Cordeliers ont commencé et le cabaret théâtre en cœur de ville ouvrira fin 2022/début 2023. La réfection totale de la vieille cathédrale Saint Vincent est également engagée : « Nous voulons faire découvrir aux visiteurs la richesse de ce patrimoine roman et permettre l’accès aux tours. » Enfin, le musée va être totalement réhabilité : « L’archéologie sera à l’honneur, avec la rénovation de la salle consacrée à cette période de notre histoire, au rez-de-chaussée. » Les 15 000 visiteurs enregistrés lors de l’exposition Maï-Thu montrent bien que Mâcon est dans la capacité d’attirer les foules pour ce genre d’événements...