Le théâtre de Mâcon, l'aventure du spectacle vivant


© Benjamin Mengelle

Après une saison 2019/2020 avortée pour les raisons que l'on connaît, le théâtre de Mâcon Scène Nationale a continué à travailler pour proposer à son public familial un programme aussi riche que varié. Théâtre, cirque, danse, musique du monde, chanson française... A l'aube de cette nouvelle saison, Daniel Janson, secrétaire général du théâtre, nous en dit plus...


Dans ce contexte inédit, comment se présente la prochaine saison ?

Au vue de la situation sanitaire, nous avons décidé de reporter la présentation de saison initialement organisée en juin au mois de septembre. Afin d’accueillir

le public dans les meilleures conditions, nous avons choisi cette année de faire deux présentations de saison le jeudi 10 et vendredi 11 septembre à 19h30. Le mois de septembre sera aussi l’occasion de participer aux Journées Européennes du Patrimoine avec un spectacle gratuit de Nathalie Permette « La figure de l’érosion » et de présenter une petite forme théâtrale en décentralisation « la Green Box » du Théâtre la Licorne au foyer rural de Crèches-sur -Saône et au Nid à chardonnay les 23 et 24 septembre prochain. Nous sommes impatients de retrouver le public et les artistes pour partager ensemble à nouveau la belle aventure du spectacle vivant.

Théâtre, cirque, danse, musique du monde, chanson française… la culture est présentée sous toutes ses formes au théâtre de Mâcon, c’est ce qui fait son succès ?

Le succès est dû aux artistes invités quelle que soit la forme artistique présentée, mais c’est surtout l’accueil chaleureux du public lors des représentations et de sa fidélité au fil des années qui donne de l’élan à chaque nouvelle saison avec l’envie permanente de présenter des artistes confirmés ou en devenir. C’est aussi l’occasion de tisser des liens forts avec les autres structures culturelles et associatives du territoire autour de la programmation afin de varier les propositions.

Il y a aussi cette volonté d’interaction avec le public lors des ateliers, des concerts sandwich ou encore des apéros chantés. C’est important pour vous ces moments d’échanges ?

Ces moments sont importants et font partie intégrante des missions des scènes nationales. C’est l’occasion pour le public de découvrir une autre manière de rencontrer les artistes, d’expérimenter des disciplines artistiques, de participer à l’élaboration d’un spectacle ou de découvrir la singularité du travail d’un artiste accueilli au cours de la saison. Le public est demandeur mais les artistes aussi… Le spectacle vivant est construit sur un échange, un questionnement perpétuel qui aide à se forger un regard critique sur le monde de l’art et participe à la construction de l’individu dans sa dimension sociale et citoyenne.

Quels sont les grands rdv de la saison ?

Cette nouvelle saison sera riche en surprises et en découverte pour tous! Nous aurons le plaisir d’accueillir le Cirque acrobatique de Tanger avec leur énergie phénoménale et jubilatoire mais aussi Claire Danscoine du Théâtre la Licorne avec l’ Homme qui rit d’après Victor Hugo dont la marque de fabrique est d’utiliser tous les artifices du théâtre forain pour en faire des mises en scène époustouflante. Côté chanson, Cali présentera son nouvel opus « Cavale » et Souad Massi que nous avions dû annuler en mars dernier viendra nous enchanter grâce à son style unique alliant les sonorités arabe-andalouses et la folk américaine et nous terminerons la saison en fanfare avec la fanfare Ciocarlia venue tout droit des balkans…! Michel Fau, cette bête de scène au registre exubérant et sulfureux viendra présenter sa nouvelle création George Dandin quant au collectif Les Chiens de Navarre, le plus mordant du théâtre d’aujourd’hui, nous embarquerons dans presque deux heures de jubilation théâtrale…Alonzo King, chorégraphe à la renommé internationale nous présentera 2 pièces suscitant un sentiment de liberté et d’émerveillement.

Un coup de cœur personnel ?

C’est plus une incitation à venir découvrir un spectacle plus qu’un coup de cœur! Tous les spectacles accueillis au cours de cette saison ont de l’intérêt…Si il faut en choisir un ..alors ce sera la nouvelle création de Héla Fattoumi et Eric Lamoureux qui invitent 12 danseurs venus de France, Tunisie, Maroc et Burkina Faso pour un hymne à la jeunesse fraternelle, belle et fougueuse!

Un petit mot sur les spectacles jeune public. On a encore une dizaine de dates cette saison, c’est un axes de travail prioritaire du Théâtre, d’ouvrir les jeunes à la culture ?

On parle plus de spectacle " à voir en famille" que de spectacle jeune public. C’est pourquoi afin de faciliter la venue des familles un tarif préférentiel existe sur une sélection de spectacles qui permet aux parents accompagnant des enfants de moins de 15 ans de bénéficier du tarif accompagnateur. L’ouverture des jeunes à la culture est une priorité pour la scène nationale tout comme mener des projets d’actions culturelles avec les établissements scolaires mais aussi les centres sociaux, les foyers de vies pour personnes handicapées, les foyers ruraux, la Mission locale.On peut noter la venue de Adrien M et Claire B avec « Acqua Alta » entre danse et arts numériques avec un spectacle et deux installations en réalité virtuelle et en réalité augmentée au mois de novembre prochain.