Nuviline, la santé toujours au rendez-vous

Il y a quatre ans, What’s Up était allé à la rencontre de Frédéric Ghazarossian, cofondateur de la marque Nuviline, une gamme d’aliments et de produits pour une nutrition saine et sportive, fabriquées localement, dans l’Ain. Aujourd’hui, l’ingénieur agronome, expert en nutrition depuis près de vingt-cinq ans et dirigeant de Nuvinov basée à Charnay-lès-Mâcon, revient sur le développement de sa marque, devenue un des leaders du marché sur la gamme de collagène marin…

L’alimentation santé a beaucoup évolué et se développe constamment… Avec une demande de plus en plus forte et de plus en plus avertie des consommateurs soucieux de leur bien-être et de leur santé. Et ce, peut être de plus en plus ces deux dernières années avec la crise sanitaire et cette période où pas mal de personnes ont pris le temps de se recentrer sur les besoins de leurs corps.


Tout cela, Frédéric Ghazarossian l’avait vu venir et anticiper dès 2018 en lançant Nuviline, une gamme élargie de produits allant de l’alimentation saine, des « superaliments », des substituts de repas, des repas hyperprotéinés, Vegan en passant par la nutrition minceur, la nutrition sportive et la nutrition santé. Un créneau qui lui tient particulièrement à cœur et sur lequel la marque s’est pas mal développée depuis notre dernière rencontre, à l’automne 2018…


« Les gens ont pris conscience que notre meilleur médicament, c’est nous, explique le co-fondateur de Nuviline. De notre côté, on a su proposer des produits dans la gamme qui permettent de renforcer l’immunité, des produits qui ont aidé pas mal de gens pendant la crise. » C’est parce qu’il s’attendait à cet intérêt grandissant pour la nutrition santé qu’il a concentré ses efforts sur le développement de cette gamme. « C’était l’un des objectifs de départ, mais c’est surtout la demande qui a fait que nous avons élargi notre offre. Les gens s’intéressent de plus en plus à leur santé, il y a une grande attente de leur part dans tout ce qui concerne l’anti-âge, le confort digestif, la mémoire, la mobilité des articulations… Ils mettent aujourd’hui tout cela au cœur de leurs envies et de leurs besoins. »


Ainsi, depuis 2018, une nouvelle gamme beauté, toujours axée dans le cadre de la nutrition, a été lancée. Et là où Nuviline ne proposait il y a quatre ans qu’un seul produit dans sa gamme collagène, la marque est aujourd’hui devenue un des leaders sur cette partie. Avec huit produits supplémentaires venus enrichir cette gamme collagène. « Nous avions à la base un pur collagène marin, nous sommes venus l’enrichir pour apporter quelque chose en plus dans les domaines de la nutrition santé et de la nutrition beauté. On cible par exemple la nutri-cosmétique avec un collagène enrichi en acide hyaluronique, pour améliorer les qualités de la peau, combattre les signes de l’âge. C’est le produit anti-âge qui fonctionne très bien depuis 2020. »


La gamme s’est aussi enrichie récemment d’une formule pour les cheveux et les ongles. La formule collagène marin a encore été renforcée avec de la membrane de coquille d’œuf pour les articulations ou de la mélatonine végétale pour améliorer le sommeil et la sérénité. Et pour ceux et celles qui veulent concilier un peu tout cela avec plusieurs objectifs en tête, Nuviline propose et conseille des packs et associations de collagène.


Ce qui n’a pas évolué en revanche c’est le côté local de la production (toujours à Saint-André-d’Huriat, dans l’Ain, avec des matières premières pour la plupart françaises), ni la ligne de conduite de la marque : « Ce qui nous intéresse, c’est d’apporter des formules sans superflu, très pures, avec des actifs bien ciblés accessibles à la grande majorité des personnes. C’est notre feuille de route depuis le départ et jusqu'à présent on s’y tient ! » C’est certainement aussi la raison pour laquelle la clientèle reste fidèle : « Il y a des très bons retours sur nos produits. De notre côté, on sait aussi apporter les conseils nécessaires aux utilisateurs et les accompagner à travers les différents réseaux internet téléphone et maintenant la boutique. »

En effet, la gamme Nuviline est proposée chez Ondévie (auparavant rue Franche et depuis le 3 mai au 19 rue Saint-Vincent). « C’était très important pour nous d’être présents sur Mâcon et dans le centre-ville. J’ai rencontré par hasard Corinne Reilhac, la gérante de cette galerie d’art et cabinet thérapeutique. Et on s’est rendus compte que mes produits pouvaient être utilisés dans ses programmes et protocoles d’accompagnement (lire encadré). Elle a donc été formée à la gamme Nuviline et la référence dans sa boutique. »


Pour le reste de la commercialisation, Nuviline s‘est bien développée sur le marché français. « Ce que l’on recherche maintenant c’est davantage de présence à l’export. Aujourd’hui, c’est entre 5 et 10 % vers l’Italie, la Suisse ou encore Belgique. On aimerait arriver à 20 ou 30 % de part export tout en continuant à développer notre part sur le marché français. » Et tout cela bien sûr sans que ce se soit fait au détriment des produits et de l’image de la marque !


Nuviline chez Ondévie à Mâcon

Corinne Reilhac (Siuvan Matev de son nom d’artiste) est peintre et photographe. Mais elle est aussi thérapeute, transmet les énergies et travaille l'Ayurvéda. Elle est arrivée dans le centre-ville de Mâcon en fin d’année 2021 par le biais des boutiques éphémères avec la volonté d’allier les domaines artistiques et la santé sur un même lieu. Aujourd’hui, Ondévie grandit et déménage rue Saint-Vincent en gardant le même créneau : un lieu d’exposition pour les artistes et un cabinet de thérapie… où elle proposera soins énergétiques, massages et… séances de biorésonnance. Corinne Reilhac pratique en effet cette thérapie qui permet d’anticiper la maladie, de la traiter, de trouver la cause des symptômes de façon extrêmement précise et de la traiter par les ondes inversées de la maladie afin d’en supprimer les effets.

« En effet, notre corps émet de l'énergie et a la capacité d'en recevoir, explique la thérapeute. Si on mesure cette énergie, on constate qu'une cellule saine a un taux vibratoire précis et répertorié en biorésonance. Lorsque le taux vibratoire est différent, on note un dysfonctionnement. La biorésonance consiste à rééquilibrer le taux vibratoire des cellules du corps pour qu'elles retrouvent un bon fonctionnement. Une maladie physique ou mentale, une émotion, un virus, une bactérie, un champignon, un ver, un empoisonnement, une irradiation auront également un effet vibratoire sur les cellules. La biorésonance consiste à envoyer l'onde inversée afin d'en annuler les effets. »

Chez Ondévie, le soin commence par un scan complet du corps de la personne. Il permet de mettre en évidence les déséquilibres vibratoires pour rechercher des maladies physiques, mentales et microbes à l'origine du désordre. Les ondes envoyées à travers un casque sont de la même nature que celles émises par le corps.

Un soin de 30 minutes est offert à la boutique pour tout nouveau client souhaitant découvrir la biorésonance.