Primo Conciergerie, un service clé en main et familial

Créée au printemps par deux jeunes entrepreneurs originaires de la région, la Primo conciergerie veut accompagner les propriétaires au quotidien dans leur projet d’investissement immobilier. Son but : s’occuper de la gestion de A à Z des locations d’appartements et de villas (accueil des clients et touristes, ménage, check in et out, annonces, communication…). Avec un service sur mesure.


Bruno Gomes et Jimmy Januario sont cousins. Le premier est originaire de l’Ain, le second de Mâcon. Ils ont grandi ensemble et partagent aujourd’hui encore beaucoup de choses. Si la vie professionnelle de Bruno les a séparés géographiquement pendant quelques années, tous les deux sont restés très proches et il ne se passe pas un jour sans qu’ils s’appellent. Depuis toujours, ils rêvent de lancer leurs propres affaires ensemble. « On ne se voyait pas se lancer dans une telle aventure l’un sans l’autre. On a plusieurs fois eu des idées, mais cette fois, on s’est posé, on a trouvé notre concept : celui qui nous permet d’allier nos différentes expériences et notre connaissance du terrain. Et puis les opportunités de la vie ont fait que c’était maintenant ou jamais ! »


À 28 ans, ils ont donc choisi de franchir le pas et de mettre leur complicité et leur complémentarité aux services des autres. Primo Conciergerie est née. Primo… comme cousin en portugais, leurs racines. Avec elle, la volonté d’accompagner les propriétaires au quotidien et de simplifier pour eux la location courte durée. « Ce que nous offrons, ce sont des compétences pour atteindre des objectifs de taux de remplissage, ainsi qu’un accompagnement. C’est un gain de temps non négligeable. Non seulement il va être débarrassé des tâches ingrates du quotidien, mais il pourra avoir une rentabilité sans aucun effort. »


Pour ce faire, les deux garçons vont mutualiser et maximiser leurs expériences au service du client. Ancien directeur d’hôtel et de restaurants à Dijon, Grenoble ou encore Chambéry, Bruno sera chargé de toute la partie production et gestion quotidienne pour répondre au besoin du client. Jimmy, ancien commercial sur le Mâconnais, sera lui en relation avec les propriétaires et les partenaires. « En fait je serai le « avant », et Bruno le « après » pour ne faire qu’un à la sortie, explique Jimmy. Nous allons vraiment proposer une gestion de A à Z pour proposer un service clé en main et apporter des solutions sur mesure. »


Cette gestion va se faire en trois étapes : l’avant et la gestion des annonces et du service, la communication autour du bien, son suivi, les commentaires… Ensuite l’arrivée et le départ des clients et des touristes. Et enfin, la restitution du bien avec le ménage et l’entretien.


« On propose des packs différents pour répondre aux demandes de chaque client. On veut aussi les accompagner dans leurs démarches administratives. On sait aujourd’hui que certaines personnes préfèrent louer leur bien sur de la longue durée pour s’éviter les tracas administratifs et une gestion lourde et chronophage. Or, en louant sur de la plus courte durée, il gagnerait en rentabilité. C’est notre but : les conseiller pour que leur investissement soit le plus rentable possible. Ils n’auront qu’à encaisser la plus-value sans les soucis. »


Avec Primo Conciergerie, Bruno et Jimmy vont commencer à travailler sur le Mâconnais avant de tisser leur toile sur la Bourgogne du Sud jusque Chalon et Tournus, le Beaujolais et l’Ain. Ils comptent pour cela sur un avantage indéniable : leur attachement au territoire et la connaissance de ces acteurs. « Nous sommes une entreprise familiale attachée à la Bourgogne. D’ailleurs dans notre logo se cache un bout de Macon… on vous laisse deviner lequel ! Nous voulons mettre en avant les acteurs locaux (caves, restaurants…) et proposer aux locataires une expérience clients et rendre leur séjour le plus intéressant possible. On a la chance de connaître le secteur et les bonnes adresses. Notre but est vraiment de rester local parce que ce rapport humain est essentiel. »


Même si tous les deux ne se fixent aucune limite et qu’ils pourraient avancer très rapidement sur ce marché porteur et encore peu connu… « parce que des surprises, on a en plein la tête, des projets aussi ! »