Sortir - Agenda Avril 2021


Embarquement pour le Vietnam

Mai Trung Thú, dit Mai-Thu, est aujourd'hui considéré comme l'un des pionniers de la peinture moderne vietnamienne. Pourtant, il a passé plus de la moitié de sa vie en France. Inclassable, éloigné des avant-gardes, il est exposé pour la première fois au musée des Ursulines à Mâcon qui lui consacre une grande rétrospective du 16 juin au 24 octobre.

Cette exposition réunira pour la première fois près de 140 œuvres originales de Mai-Thu (1906-1980), pour la plupart jamais montrées au public, en partenariat avec le musée Cernuschi, musée des Arts asiatiques de la Ville de Paris, et avec la participation de madame Mai Lan Phuong, fille de l'artiste. L'exposition se déploie en trois temps : sa jeunesse au Vietnam ; son séjour à Mâcon de 1940 à 1942 quand son style change radicalement et sa carrière de peintre en France (1938-1980). Quant à la crypte du musée, elle présentera un fonds documentaire qui enrichit la connaissance de Mai-Thu, à travers des photographies d'archives familiales, des extraits musicaux et une rare interview filmée de l'artiste.

Entrée exposition : 3 €, gratuit pour les moins de 18 ans.

Un ensemble de rendez-vous pour tous les âges viendra compléter l'exposition de juin à octobre : concerts, découverte des costumes vietnamiens et cérémonie du thé, yoga en famille, ateliers calligraphie, méditation pleine conscience, contes du Vietnam, conférence sur la famille vietnamienne à travers les âges...


Du calice à la locomotive, objets de Saône-et-Loire.

La préservation du patrimoine et sa mise en valeur sont essentielles car elles contribuent pleinement à l’attractivité d’un territoire. La Saône-et- Loire, riche en la matière, fait l’objet aujourd’hui d’un ouvrage dédié à quelques-uns de ses trésors, édité par les Éditions Lieux-Dits, et disponible en librairies depuis le vendredi 12 mars Trente objets du patrimoine de Saône-et-Loire, protégés au titre des Monuments Historiques, témoignent de la diversité de l'activité humaine au cours du temps sur ce territoire de Bourgogne du sud. De nombreux objets remarquables ont été découverts dans les édifices les plus variés, de la petite église de campagne aux bâtiments publics en passant par les demeures privées. Le calice en cristal de Roussillon-en-Morvan, la locomotive à vapeur 241 P 17 du Creusot et la pirogue monoxyle médiévale de Gueugnon évoquent tout autant un inventaire à la Prévert qu'une affaire de spécialiste.

Ce livre propose d'informer le touriste, l'amateur, le citoyen soucieux de la sauvegarde de son patrimoine, sur le sens et l'histoire de ces objets et sur les moyens mis en œuvre par le Département et l'Etat pour les protéger. Les exemples choisis permettent d'évoquer la vie d'un objet à travers les siècles, de sa création à sa reconnaissance patrimoniale. Sont évoquées également les possibilités d'action pour sa sauvegarde et les pistes de réflexion sur les nouveaux patrimoines.


Le Salon Régional des Métiers d’Art

Il se déroulera du jeudi 13 au dimanche 16 mai de 10 h à 19 h dans les salles du quartier de l’Abbaye Saint Philibert, à Tournus. Une petite quarantaine d’artisans, sélectionnés par les organisateurs, seront présents et présenteront leur travail, leurs œuvres, la diversité et la richesse de leur métier. Ils échangeront et partageront leurs valeurs, leurs savoir-faire et parfois même leurs petits secrets. Ce salon a vocation aussi à démontrer l’accessibilité des métiers d’art de Bourgogne, et de faire (re)découvrir le patrimoine artistique bourguignon.

Entrée : 3€/personne (gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants et les demandeurs d’emploi sur présentation d’un justificatif)


Les Nuits Bressanes

Elles auront bien lieu les 9, 10 et 11 juillet 2021 à Louhans. C’est ce qu’a annoncé l’équipe du festival suite aux dernières annonces du gouvernementales :

« Depuis le début de cette crise, nous avons gardé espoir de maintenir le festival pour l'édition 2021. Suspendus aux annonces du gouvernement et à l’évolution du contexte sanitaire, nous avons continué, déterminés et combatifs, de travailler et de nous projeter, grâce au soutien inconditionnel des festivaliers, partenaires, prestataires, fournisseurs. Nous sommes prêts à nous adapter afin de ne pas revivre un été silencieux.

En effet, avec une autorisation des rassemblements assis de 5 000 personnes, la jauge sera plus petite que les années précédentes, mais la ferveur restera la même ! La question de la distanciation, des buvettes et de la restauration sur place se pose et nous espérons une réponse du gouvernement dans les prochaines semaines.

Parce que notre priorité reste la santé de tous et parce que nous pensons que la musique est essentielle, nous travaillons à vous offrir trois soirs de shows exceptionnels avec les contraintes qui nous sont imposées à tous. »

Gims (9 juillet), Christophe Maé (10 juillet) et Boulevard des airs et Patrick Bruel (11 juillet) sont annoncés au stade de Bram. Zazie, programmée le 10 juillet, ne sera finalement pas présente, sa tournée ayant été annulée. Toute l’équipe du festival travaille sur la reprogrammation d’un(e) nouvel(le) artiste pour cette soirée.


La Grande Fête de la Librairie

Elle aura lieu le 24 avril, et parmi les libraires indépendants participants, Le Cadran Lunaire à Mâcon. Parmi les 450 libraires participants, de nombreux bourguignons sont mobilisés pour célébrer leur métier et inviter les lecteurs à venir à leur rencontre.

À l’occasion de la 23e édition de cette Fête, un livre sera offert aux clients des librairies participantes tout au long de la journée. Cet ouvrage, Que vive la loi unique du prix du livre !, célèbre les quarante ans de la loi Lang qui a instauré dans toute la France la vente des livres neufs à l'unique prix fixé par l’éditeur.