Un moment en compagnie… du Théâtre de Mâcon

Du 5 au 7 mai, le Théâtre de Mâcon va s’ouvrir et partir à la rencontre de la population. Pendant trois jours, des spectacles, ateliers, repas partagé ou encore expositions seront organisés… Dedans, dehors. Seul, entre amis, en famille. À chacun de découvrir à sa façon le lieu et sa richesse culturelle…


Comment, le temps d’un week-end, créer une véritable effervescence dans les murs du théâtre et inviter la population à pousser ces portes pour le réhabiter ? Tout simplement en prolongeant la saison culturelle et en offrant un avant-goût de ce qui attend le public dès la rentrée prochaine et pour les années à venir… Ce week-end « En compagnie de… » organisé début mai est le tout premier événement organisé par la nouvelle directrice du Théâtre de Mâcon, Virginie Longchamp.

Arrivée l’été dernier dans la cité lamartinienne, le programme de la saison 2021/22 avait déjà été réalisé par sa prédécesseur. Celui-ci se terminant suffisamment tôt ce printemps, l’occasion était trop belle pour ne pas la saisir. Il y aura donc, au moins, trois jours de rendez-vous en plus. Des rendez-vous qui sonnent comme un avant-goût de la future saison puisque Jean-Philippe Naas, metteur en scène, et Amala Dianor, chorégraphe, accompagneront le Théâtre dans ses spectacles pour l’enfance et la jeunesse.

L’idée est en effet d’organiser une première rencontre en compagnie de ces deux artistes associés et de présenter les deux temps forts qui rythmeront la programmation : l’événement « Changeons de saison » au début des vacances scolaires de Toussaint et Pâques s’adressera aux familles et présentera quatre spectacles dans des champs artistiques différents avec des ateliers de pratique de découverte.

Des ateliers comme ceux présentés ces jeudi 5, vendredi 6 et samedi 7 mai : écriture théâtrale, initiation aux arts plastiques, installation collective d’œuvres, jeux autour du livre… organisés en partenariat avec les autres lieux culturels mâconnais. Cette ouverture vers le public et les autres acteurs du territoire est une des priorités de Virginie Lonchamp : « Ouvrir le théâtre à plus de personnes et travailler avec les acteurs locaux, c’est l’ADN de mon projet, La Fabrique de la relation. L’objectif c’est d’aller vers les gens avec, par exemple dès la prochaine saison, des événements en décentralisation sur l’agglomération de travailler en lien avec les autres acteurs à la fois dans la diffusion des spectacles, le co-accueil de certains d’entre, des parcours thématiques… Les acteurs culturels de la ville ont une véritable volonté de travailler ensemble et d’unir leurs compétences pour faciliter l’accès à la richesse de l’offre culturelle. »

Cette volonté se traduit dans ce premier week-end de mai avec des rendez-vous en lien avec l’EMAP (École municipale des arts plastiques), le Conservatoire, la médiathèque et le Musée des Ursulines. « Nous aurons des ateliers d’arts plastiques, un kiosque à livres, une exposition en lien avec les spectacles au musée, un grand échauffement collectif de danse, sur l’esplanade, près du marché, des spectacles (À quoi rêvent les méduses ? de Jean-Philippe Naas, théâtre pour les plus petits, Xamûma fane lay dëm (Je ne sais pas où je vais) de la danse avec Amala Dianor et Denis Lachaud, Man Rec / Wo-Man, spectacle 2 Solis de danse), un repas partagé avec l’association Les Petites cantines… Tout cela en divers endroits hors et dans tous les recoins du théâtre qui sera pleinement investi. L’idée, c’est que cela foisonne et que les gens aient envie de s’installer, de venir voir un spectacle, mais aussi de se poser pour regarder un livre, déguster un petit plat. On souhaite travailler sur d’autres rapports à ce lieu pour ouvrir ce théâtre à tout le monde. Il n’est jamais évident, en effet, de pousser la porte d’un établissement culturel avec le label Scène nationale, un bâtiment majestueux comme le nôtre, mais je prends le pari qu’en allant à la rencontre de la population, elle aura plus envie de venir vers nous et dans son théâtre. »


Rendez-vous du 5 au 7 mai au Théâtre de Mâcon. Retrouvez l’ensemble du programme sur le site www.theatre-macon.com